Le douglas

votre_banniere-2.gifLE DOUGLAS

 Les plantations de ce résineux sont en expansion sur le Plateau de Millevaches.

La forêt du PNR Millevaches en Limousin est plantée à plus de 61 % en résineux !

Présentation :
Résineux de l’ordre des coniférales de la famille des Pinacées, originaire de la zone occidentale du continent nord Américain, état de l’Orégon, état de Washington pour les USA et Colombie Britannique pour le Canada. Découvert par A. Menzies en 1792, il est importé en Europe en 1827 grâce à Sir D. Douglas botaniste écossais. La première apparition en France se situe en 1842. Arbre de moyenne altitude, il est à ce jour le résineux le plus planté en France où il remplace l’épicéa.
Arbre de belle envergure, il mesure aux USA de 50 à 80 mètres pour un diamètre de 2 mètres, en Europe il atteint la hauteur de 40 à 55 mètres avec une espérance de vie de 400 à 500 ans. Un douglas de 55/60 ans a un diamètre moyen de 55 à 60 cm,  à la hauteur de 1,30 m .
La cime du douglas est pointue, ses branches sont longues et tombantes, l’ensemble du rameau est doux au toucher et est très odorant (odeur de citronnelle ).  Les bourgeons sont nombreux, fusiformes, longs, brun-rouge et luisants.
Les aiguilles sont fines, aplaties et présentent 2 bandes blanches à la face inférieure. Leurs pointes sont aiguës mais molles, d’un vert brillant. Les cônes de 5 à 12 cm de long sont pendants et typiques à ce conifère. Ils ont de longues bractées à 3 pointes qui dépassent des écailles.
L’écorce varie selon l’âge de l’arbre : jeune, elle est mince et lisse, gris-brun avec des poches de résine ; plus âgé : elle est plus épaisse, aspect du liège, brun-rougeâtre et écailleuse. L’écorce représente environ 15 % du volume de l’arbre.

Avantage, utilisation:
Imputrescible à coeur, il est utilisé en charpente et construction extérieure ( chalet ).

Inconvénients :
Les mêmes que pour l’épicéa, sans toutefois détruire toute la diversité. 
Quand le douglas est planté massivement, les jeunes plantations tuent toute la vie du sous bois et des cours d’eau s’y trouvant. après éclaircies, seule la mousse trouve prise sur les sols détériorés mais certaines formes de vie peuvent reprendre progressivement. 

Les effets des plantations de douglas sur la truite fario:
Le douglas stimule la nitrification en sol acide ( ce qui est le cas du plateau de Millevaches ). Dans ce cas, les nitrates produits ne sont pas totalement absorbés et leur excès génère de l'acidité que le sol doit neutraliser. Cette réaction produit des composés mobiles dans le sol qui sont en majorité des nitrates d'aluminium car le sol est pauvre et son complexe absorbant est garni majoritairement d'aluminium. Ce composé mobile migre dans les eaux de surface s'il n'est pas immobilisé dans le sous-sol. Il s'agit donc d'un risque potentiel à prendre en compte dans la gestion piscicole. Le sol perd de l'azote, les eaux de surface risquent de s'enrichir en nitrates ( eutrophisation ) et en aluminium. ( Dystrophie, acidification, toxicité potentielle car le seuil pour les salmonidés est de 0,2 mg / litre.) Les expériences réalisées en Beaujolais et dans le Morvan démontrent parfaitement ces processus.
Référence :INRA Centre de Nancy : Biogéochimie des écosystèmes Forestiers.
Les insecticides ( biocide ) utilisés sur le Plateau de Millevaches pour lutter contre les effets de ce boisement monospécifique. 

Le TUXON FOREST à 5 % d'imidaclopride bénéficie d'une autorisation de mise sur le marché et d'utilisation n° 2110046, jusqu'au 06 juillet 2012.
Le TUXON FOREST à 10 % d'imidaclopride est interdit de mise sur le marché et d'utilisation depuis le 04/02/1999.
Qu'en est -il des stocks chez les forestiers ? Ils ont payé ces produits pour augmenter le profit, vont-ils perdre de l'argent en ne les utilisant pas ?

Les insecticides détruisent l'Environnement et les Hommes.
suxon-forest.pdf suxon-forest.pdf

Que l'on dose à 5 % ou 10 %, l'empoisonnement des sols, des zones humides et des cours d'eau aura lieu. Le Plateau de Millevaches est il sacrifié, est il condamné à être pollué ? 

cp-13-mars-2012-alternatives-aux-pesticides.pdf cp-13-mars-2012-alternatives-aux-pesticides.pdf

Eutrophisation : Pollution par la dégradation d'un milieu aquatique provoquée par l'azote provenant des nitrates
Dystrophie : Troubles du métabolisme, de la nutrition, de la croissance, dégénérescence.
Aluminium :
Par contact ou absorption prolongée de l'eau, l'aluminium provoque; des dommages aux reins, des dommages au niveau du système nerveux central, la démence, la perte de mémoire, des tremblements. L'aluminium a des effets biocides.
Biocide : qui tue la vie

Il est évident que la filière bois a une responsabilité sur la croissance et la raréfaction de la truite sauvage.

 

  

 

 

 

 

 

 

cliquez sur ce lien pour voir une vidéo sur les résineux du Limousin.

http://www.kewego.fr/video/iLyROoafJdAP.html 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site