Le Mélèze

votre_banniere-2.gif

 

Un colosse utile au développement de la vie

Le seul conifère d’Europe à perdre ses aiguilles en hiver

Présentation :
Espèce d’Europe centrale, des Alpes, il est introduit sur le Plateau depuis plus d’un siècle
Espèce pinacéae
Pollinisation au printemps par le vent et les insectes
Les fruits, cônes mâles nombreux et petits sont jaunâtres
Les fruits ovoïdes, cônes femelles rose vif à l’état jeune virent au brun à maturité
Les graines des fruits qui pendent sous les branches tombent en fin d’été. Elles sont dispersées par les écureuils et des oiseaux : becs croisés, pic vert, pic épeiche et pinson des arbres
Le Mélèze est un résineux à aiguilles caduques et il est le seul conifère d’Europe à perdre ses aiguilles en hiver
Le mélèze peut vivre jusqu’à 600 ans, mesurer 40 m de hauteur et avoir un diamètre de 1,5 m 

Le Mélèze est une espèce pionnière. Il enrichit avec ses aiguilles les sols pauvres, ce qui permet à d’autres espèces végétales de s’implanter

Son important système d’enracinement a besoin d’un sol qui permet un enracinement profond pour ses racines principales. Dans ce cas, il offre une très bonne résistance aux vents violents. Ses racines vivent en symbiose avec des micro-champignons qui fournissent des sels nutritifs et captent des hydrates de carbone comme le font le coudrier " noisetier" et le hêtre. Ses aiguilles qui tombent chaque hiver nourrissent et enrichissent le sol.

Ses avantages :
Espèce pionnière qui permet de mettre en valeur des sols pauvres qu’il fertilise. Il permet à d’autres espèces végétales de s’installer en attirant des insectes utiles.
Il abrite de nombreuses espèces d’oiseaux à qui il fournit le gîte et la nourriture.
Bois de valeur, imputrescible, il est utilisé pour :  la construction de chalet, la charpente, les bardeaux de toiture et la menuiserie....

Ses défauts :
Aucun, sauf s'il est planté trop près des rives des cours d’eau, la distance de plantation souhaitable serait de 20 m pour la protection de la ripisylve. Cet espace peut être planté en feuillus.
Son développement est très lent, trop lent pour la filière bois (le rapport sur investissement n’est pas assez rapide).

 

 

 cliquez sur ce lien pour voir une vidéo sur les résineux du Limousin.

http://www.kewego.fr/video/iLyROoafJdAP.html

 

 

 

 

Pour plus d’informations, consulter les sites et documents spécialisés 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×