Ancienne Décharge de Bugeat

votre_banniere-2.gif

Danger, Pollution à Lixiviat

La décharge de Bugeat à été fermé et comblé pour installer une déchetterie. Déchetterie qui a été ouverte le 13 janvier 2004 et gérée par le SIRTOM de Treignac,
Cependant nous nous posons la question sur le respect de la Loi qui traite des conditions de fermeture des décharges cars il apparaît que du jus de décharge ( lixiviat ) s'écoule librement dans la nature. Ces jus toxiques polluent : une Tourbière, le Ruisseaux du Vert et pollueront le Lac de Viam par le Ruisseau de Condeau.
Nous avons aussi trouvé au pied du remblai de l'ancienne décharge des gros déchets comme : une voiture, des pneus, des fûts métalliques qui peuvent contenir des restes de produits toxiques et des gros appareils d'électroménager.

  
 

  Lixiviat poison Mortel
( Jus de décharge )

Définition :
Dans les décharges, les déchets sous l'action conjuguée de l'eau de pluie et de la fermentation naturelle produisent des jus appelés lixiviat qui se chargent bactériologiquement et chimiquement. Les lixiviats riches en polluants organiques, minéraux et métalliques polluent la nappe phréatique, les eaux de surface et les cours d'eau.
On reconnaît la présence de lixiviat à ses propriétés organiques, les eaux ainsi chargées sont appelées eaux de lixiviation, de couleur souvent brune ou rouille en fonction de la concentration et à sa consistance visqueuse. Le lixiviat se reconnaît aussi à son odeur désagréable, nauséabonde d'hydrogène d'azote et de soufre.

 Obligation :

Le lixiviat ne peut être rejeté directement dans le milieu naturel, il doit être collecté et traité .

Les décharges recyclées comme toutes les décharges doivent avoir un suivi d'analyse de Lixiviat

Réglementation, partielle et extrait :   voir le lien : AIDA pour l'ensemble de la réglementation:
Loi n° 2008 - 757 du 01/07/08 relative à la responsabilité environnementale et à diverses dispositions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine de l'environnement. (  J O n° 179 du 02 août 2008 )
Directive n° 1999/31/CE du 26/04/99 concernant la mise en décharge des déchets ( JOCE n° L 182 du 16 juillet 1999 et rect. JOCE n° L 282 du 05 novembre 1999 ).
Article 13 de la Directive du 26 avril 1999 : Procédure de désaffectation et de gestion après désaffection.

Y a t' il une loi plus ancienne qui réglementait ces décharges ? ( merci ne nous informer )

Lixiviat : Contenu :
Les lixiviats contiennent entre autre des molécules comme: chlorobenzéne, toluéne, styrénen naphtaléne et les xylénes qui sont reconnues comme des polluants prioritaires et représentant une menace sérieuse pour l'environnement. En vieillissant le lixiviat se transforme et contient des acides humiques et fulviques de hauts poids moléculaires est il est important de souligner le fait de leur affinités avec les polluants. Ils sont responsables du transport et du comportement des principaux polluants dans l'environnement en particulier des métaux et les polluants hydrophobes.

Quelques composés : liste non exhaustive;
Nitrate d'Azote, Ammonium, Micropolluants d'hydrocarbures, composés Organohalogènès, Orthophosphate, Phosphate total, Clorure, Sulfates, Bromures, divers Métaux Toxiques : Cuivre, Arsenic, Cadmium, Chrome, Nickel, Plomb, Zinc, Mercure, P.C.B., DIOXINES, Phénols, Alcools, Esters Phtaliques, Sulfonamides, Dérivés Phosphorés, Atrzine, Benzène, Toluène, Xylène, Trétrachloroethylène, Trichloroéthylène, Trichloroétane et autres composants plus ou moins toxiques et biocides.

Les risques potentiels, définition :
Perturbateurs du système endocrinien,  chez l'animal, les plantes et l'homme entraînent des perturbations sur : la croissance, le développement, le système cardiovasculaire, la fonction sexuelle et reproductrice. Des études ont montré que des poissons avaient changé de sexe !

Biocide : étymologiquement ; bio " vie "  + cide " tuer " = qui tue la vie. Substances chimiques qui regroupent les pesticides, les produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques et les antibiotiques.

Cette page d' alerte pollution est pour :  vous informer qu'il y a un Danger. Cette Pollution doit être stoppée. Il est possible de maîtriser ce rejet de Lixiviats avec des solutions simples à mettre en oeuvre rapidement, elles auraient du l'être.

La loi est appliquée : oui ou non ?

Les solutions de protection si elles existent fonctionnent elles ?

Les contrôles sont ils effectués ?

 Les Responsables ne connaissaient ils Pas la loi ?

Les Responsables ont ils volontairement ignorés la loi ?

Le SIRTOM a t-il une part de responsabilité ?

Qui sont les responsables, La Commune de Bugeat, le SIRTOM ?

Qui va dépolluer ?

 Pourquoi les municipalités concernées par cette pollution ne portent elles pas plainte ?

PRINCIPE DE PRECAUTION de SOSMILLEVACHES

 NE PAS : faire boire le bétail, pêcher, manger les poissons, les écrevisses dans les eaux des ruisseaux du Vert et de Condeau.

LA MISE  AUX NORMES  EST URGENTE

Nous demandons à toutes les Associations sensibilisées à l'environnement, les municipalités polluées, les propriétaires riverains et les éleveurs concernés DE PORTER PLAINTE à la gendarmerie de Bugeat pour pollution du ruisseau du Vert.

Nous demandons aussi aux habitants de Viam et de Bugeat de faire preuve de civisme, de PORTER PLAINTE ou de faire un signalement à la gendarmerie de Bugeat pour pollution du ruisseau du Vert. 

  + ATTENTION DANGER + 

Nous vous déconseillons de vous approcher de cette pollution. Respecter les propriétés privées. Si vous voulez constater vous même cette pollution soyez très prudent, venez sans vos enfants, avec des bottes, ne marchez pas dans les boues, ne touchez pas les sédiments et l'eau, éviter en cas d'odeur de respirer les gaz nocifs qui peuvent se dégager du ruisseau.

Observation valable aussi pour la pollution du site de pneus Limousin environnement 2000
" panneau Aliapur ".

Un désastre écologique.

   

 

Regardez cette résurgence d'eau claire source de vie qui perd sa pureté dans la fange composée de jus de l'ancienne décharge de Bugeat, le lixiviat. Cette pauvre eau porteuse de mort s'écoule dans du concentré de lixiviat en polluant  la tourbière pour finir dans le ruisseau du Vert sacrifié à l'hôtel de l'indifférence par des  ( irresponsables  pas coupable ? mais responsable ) pour qui la préservation de l'environnement est le cadet de leur soucis, l'eau, la faune et la flore ne votent pas.

La France est régulièrement condamnée par l'Union Européenne pour la mauvaise qualité de ses eaux et paie avec nos impôts des millions d'Euros de pénalité pour le non respect des lois.

De plus sur ce petit ruisseau, on remet une deuxième couche de pollution avec les polluants des plus toxiques.

N'oublions pas que le ruisseau du Vert est un affluant du ruisseau de Condeau qui termine sa course dans le lac de Viam " avec colonie de vacances, base nautique et baignade sans compter les pêcheurs qui mangent les écrevisses et les  poissons ".

 

 

 

Qui sont les responsables éventuels ?
La municipalité de Bugeat responsable de la décharge ?, les services de la Préfecture qui fournit les consignes de mise aux normes ?,
le repreneur qui gère la déchetterie ? 
Les procédures de recyclage, de désaffectation et de gestion après désaffection sont elles, si existantes, appliquées.
La loi sur l'eau permet d'agir dans l'urgence pour stopper les pollutions. pourquoi n'est elle pas appliquée ?

La procédure juridique:
L’enquête sur cette pollution progresse, les plaintes et signalements sont enregistrés à la gendarmerie.
Le procès qui suivra déterminera les coupables et le degré de responsabilité.
Le service scientifique de la gendarmerie a effectué les prélèvements d’eau et de sédiments.
Le résultat des analyses est arrivé. Des polluants et des produits chimiques toxiques ont été trouvé. Les interprétations de ces analyses ayant un impact sur les êtres humains, la faune et la flore sont en cours.

Pour cette pollution, vous pouvez : faire un signalement ou porter plainte pour pollutions voir le billet sur notre blog " infos plaintes ".

Ne vous déplacez pas à la gendarmerie de Bugeat sans prendre un rendez-vous.

Dernière nouvelle: suite à un entretien avec Monsieur le Maire de Bugeat, celui ci nous a informé qu’il traitera du problème de cette pollution à la réunion du conseil municipal de la semaine 25 de l'année 2011.
Nous attendons avec impatience le résultat de la délibération et espérons que la municipalité de Bugeat portera plainte pour cette pollution. Le fera t’ elle ?
Au 02 juin 2012, aucune réponse, pourquoi ne répondent ils pas, ont ils des fautes à cacher ????????

Au 15 juin 2012 la Municipalité de Bugeat n'a toujours pas répondu à notre courrier du 20 janvier 2012 pour cette pollution ???????

Les sédiments pollués par les 2 pollutions sont arrivés au ruisseau de Condeau

 Dans quelques années, le lac de Viam sera pollué.

les-sediments-pollues-du-ruisseau-du-vert-a-la-confluence-avec-le-ruisseau-de-condeau-auteur-g-o.jpg 

En 2011 notre association a porté plainte pour cette pollution.
En 2012 notre association apporte des solutions pour réduire les effets de cette pollution.
Nous avons confié notre projet à un bureau d'étude spécialisé VRD, ce projet a été jugé réaliste. Ce projet a été transmis à Monsieur le Procureur de la République
Nous remercions vivement le maître d'œuvre de ce bureau d'étude qui nous offre son aide bénévolement.
Nous connaissons en ce mois de juin 2012 tous les présumés coupables.Nos investigations et informations nous permettent d'espérer une issue favorable pour résorber cette pollution.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site